Que faire lorsqu’on est victime d’une injustice au travail ?

Être employé dans une entreprise et se retrouver face à une injustice au travail, c’est une situation imprévisible. Il s’avère indispensable de connaître ses droits en tant que travailleur pour savoir à quel saint se vouer en son temps. Dans cet article, vous allez apprendre deux conduites à tenir face à une injustice de travail.

Demander une inspection de travail expressément

Lorsque vous vous sentez lésé dans vos droits dans le cadre de vos obligations professionnelles, la solution est de réagir immédiatement contre l’injustice quelle que soit sa forme. Si vous n’avez pas enfreint un règlement intérieur de votre service, il est de bon ton de dénoncer l’abus dont vous êtes victime. Dans ce cas, faites appel à un avocat en droit de travail pour une inspection de travail. Pour avoir plus d'infos sur l’inspection de travail et tout ce qu’elle implique, ce site vous dit tout. En effet, il s’agit en réalité de mener une enquête sur les faits que vous portez à la connaissance de l’avocat pour constater l’injustice. Autant dire que l’abus relevé est l’élément sur lequel s’appuie une inspection du travail.

Exiger une réparation des dommages

Si au bout du compte, l’inspection du travail vient à conclure que vous êtes blanc comme la neige, vous prenez le contrôle de la situation. Dans ce cas, c’est à vous de décider si vous allez être dédommagé ou non. Mais retenez que la loi vous donne le plein droit de demander une réparation à la taille des dommages qui vous sont causés. L’inspecteur de travail peut prendre des sanctions à l’encontre du fautif qui, ici, est l’employeur. Si vous êtes abusivement suspendu par celui-ci, il est bien possible que vous soyez rétabli dans vos fonctions. Tout dépend du cas d’abus dont vous êtes victime. De toutes les façons, lorsque l’inspection du travail vous déclare non fautif, vous avez toutes les cartes en main pour obtenir gain de cause.