Quelle est la procédure à suivre après un accident avec une assurance auto ?

On ne comprend l’évidence de souscrire à une assurance automobile qu’après avoir été victime d’un sinistre. Souscrire à cette assurance, c’est bien. Cependant, connaitre les réflexes à avoir en cas de sinistre devrait être une préoccupation importante. Quelle est donc la procédure à suivre après un accident ?

Cas d’accident grave : Contactez le service des urgences

Si suite au choc de l’accident, vous êtes toujours conscient, appelez le 18. Les secours viendront aussi rapidement que possible. Ils seront accompagnés de policiers pour sécuriser les lieux et faire le constat. Pour comprendre la procédure de constat, cliquez ici
. Si vous avez encore la force de répondre aux questions, le constat démarrera automatiquement. Si ni vous ni aucune des autres victimes du sinistre ne pouvez relater les circonstances de l’accident, les témoins seront entendus.

Cas de dégâts minimes : procédez à un constat amiable

Lorsque les dégâts sont minimes, il est recommandé de faire un constat amiable. Ce type de constat est toujours utile. Des séquelles peuvent apparaitre plusieurs jours après un accident. Si elles apparaissent dans l’autre camp et que votre responsabilité est engagée, vous risquez de vous faire harceler. C’est pour cela que dès souscription, les assureurs remettent le formulaire de rédaction de constat. On y indique l’identité de chacun des acteurs de l’accident. Après signature, chacun prend possession d’un exemplaire du document et y relate au verso les circonstances de l’accident. Cette procédure est facultative.

Cas de délit de fuite

Si l’autre partie sinistrée refuse toute implication, notez rapidement la plaque d’immatriculation du véhicule et faites quelques photographies. Au cas où il y aurait délit de fuite, renseignez les informations recueillies sur le papier de constat. Prenez les contacts des témoins si possibles. Déposez ensuite plainte à la police en prenant soin de fournir le récépissé de plainte à l’assureur.

Déclarer le sinistre à la compagnie d’assurance

Vous devez faire une déclaration sinistre avec ou sans constat amiable dans l’intervalle de 5 jours au maximum après l’accident. C’est après cela que vous pouvez espérer une indemnisation.