Réparer un disque dur défectueux : Les astuces peu connues pour le faire

Un disque dur, interne ou externe, peut prendre un choc physique, ou être attaqué par un virus ou encore présenter une panne électronique. A l’exception des cas extrêmes, vous pouvez tenter de réparer le disque et récupérer toutes vos données perdues sans pour autant avoir des connaissances avancées en technologie et en informatique.

Comment reconnaître un disque dur défectueux ?

Il est important de s’assurer que le problème rencontré provient réellement du disque dur avant toute tentative de réparation. Dans le cas où votre ordinateur reconnaît le disque dur, mais exige un formatage avant d’en afficher le contenu, cela voudrait dire qu’effectivement plusieurs secteurs du disque sont défectueux.   Ces mêmes secteurs défectueux peuvent ralentir ou planter le poste. Vous pouvez vous documenter pour en savoir plus.

La seconde possibilité est que le système d’exploitation arrive à détecter le disque, mais son accès est impossible. Dans ces cas, l’ordinateur peut ne pas démarrer carrément.

Dans tous les cas, avant d’espérer retrouver vos données, n’acceptez jamais de formater le disque si le système le recommande.

Vérifier et réparer un disque dur sous Windows

L’outil le plus utilisé est CHKDSK, accessible depuis la barre de recherche du menu DEMARRER. Choisissez les options /r et /f pour lancer le processus d’analyse générale et de récupération possible des données sur les secteurs défectueux. Il peut arriver que l’OS se retrouve sur la partie endommagée du disque. Dans ces conditions, choisissez l’option VERIFICATION AU PROCHAIN DEMARRAGE ou carrément lancez l’opération depuis un autre ordinateur.

Dans le cas d’un disque dur inaccessible, la réparation est possible grâce à un programme gratuit, le TestDisk. Bien que son interface soit moins ergonomique, c’est l’outil le plus sûr pour ces genres d’opération.

Vérifier et réparer un disque dur sous MAC

Sous MAC, le principe reste le même, sauf que l’outil recommandé est SMART. Il procède à une analyse complète suivi d’une réparation des informations récupérables.

Si vous préférez un service en ligne, utilisez la plateforme AppleJack très compétente dans le domaine.

Que faire en cas d’échec ?

Dans le cas d’une panne électronique ou d’une fissure du plateau, on convient que cela ne relève plus d’un simple utilitaire informatique. Dans ces conditions, le mieux, serait de contacter un spécial. Ils ont les compétences requises avec le cadre et les outils nécessaires.